Guide d'entretien des vêtements

Chez O’tez, nous voulons que vos vêtement restent le plus longtemps possible en excellent état. Premièrement parce Je tiens à mes créations et votre satisfaction, mais aussi parce que c’est meilleur pour la planète !

J’ai donc donc préparé un petit guide pour vous donner les trucs et astuces pour entretenir au mieux vos tenues !

Si vous avez des trucs et astuces à partager, n’hésitez pas à me le dire sur Facebook ou sur Instagram.

 

Pour une maille qui reste douce, duveteuse et réconfortante, suivez le guide :

Etape 1 : le lavage

Le lavage à la main est à privilégier pour l’entretien de vos mailles. Il se fait à l’eau froide ou tiède (20° max). Vous pouvez utiliser une lessive spéciale laine et de préférence liquide. Le mot d’ordre : pré-cau-tion. Le vêtement doit être lavé doucement et sans tirer la maille pour ne pas la déformer. Ne laissez pas tremper plus de quelques minutes votre pull afin d’éviter le feutrage. Rincez doucement, sans jamais tordre votre pull (ce qui pourrait le déformer).

Le lavage en machine est possible lorsque l’étiquette d’entretien l’indique. Il faut avant tout s’assurer de respecter certaines conditions :
vérifiez que votre machine possède un programme laine à froid efficace, avec essorage très doux, avant de laver votre pull.

Étape 2 : le séchage

Nous vous recommandons un séchage à plat, sur une serviette et sur une surface plate (table, lit …). N’oubliez pas de replier les manches pour ne pas qu’elles se détendent.
Évitez systématiquement de tirer la maille, même légèrement, et gardez en tête que la forme donnée avant séchage restera identique une fois sec.

Etape 3 : le repassage

Le repassage n’est pas nécessaire si le lavage et le séchage se sont correctement déroulés. Si vous venez néanmoins à repasser votre pull, prenez bien toutes les précautions nécessaires :

  • Repassage très doux sur l’envers
  • Ne pas appuyer ou écraser la maille
  • Utiliser une pattemouille

La viscose est une belle matière, fluide… mais aussi délicate. Pour qu’elle reste aussi douce qu’au premier jour, préférez un lavage à la main plutôt qu’en machine.

Etape 1 : le lavage

Option 1 : lavage à la main

Si votre étiquette d’entretien indique un lavage à la main, traitez la matière avec le plus grand soin (ne pas la tordre). Utilisez de l’eau froide ou tiède – 20° max. Immergez le vêtement dans l’eau avec la lessive et frictionnez doucement pendant 3 minutes puis rincez dans l’eau clair et froide pendant 3 minutes.

Option 2 : lavage en machine

Si votre étiquette d’entretien indique un lavage machine, assurez-vous d’utiliser un programme “lavage à la main dans l’eau froide” et lavez votre vêtement avec d’autres pièces pour éviter que le tambour de la machine ne l’abîme. La viscose peut libérer des microplastiques au lavage, ce qui pollue les océans. Pour éviter ça, nous recommandons l’usage d’un filet de lavage, comme celui de Guppyfriend par exemple.

Etape 2 : le séchage

La viscose préfère sécher sur un cintre : elle conservera ainsi sa forme… Et cela peut même vous éviter l’étape repassage. Humide, elle perd un peu de sa fluidité. Pas d’inquiétude, elle retrouve rapidement sa texture d’origine.

Etape 3 : le repassage

La viscose se repasse sur l’envers, encore humide ou avec une pattemouille. Repassez-la avec beaucoup de précaution : comme pour la soie, réglez le fer au point 1 (110°C). C’est à cette étape que le vêtement en viscose retrouve sa taille initiale.

Entretenir votre jeans

Pour entretenir la qualité de sa toile, nous recommandons de laver votre jean le moins souvent possible.

En cas de tâche, grattez légèrement ou nettoyez-le localement avec un peu de savon de Marseille.

Pour un entretien léger, rincez-le à l’eau avec un dé de lessive, et laissez-le sécher à l’air libre.

Et si, vraiment, il doit passer à la machine à laver ? Lavez votre jean sur l’envers pour préserver sa teinte… et évitez le sèche-linge, la planète vous dira merci 😉

Les règles simples du repassage

1 : Bien régler la température

Toujours se référer à l’étiquette ! Sur les matières délicates (soie, viscose), réglez le fer au minimum. Le coton ou le lin se repassent, eux, à haute chaleur.

2 : Miser sur l’humidité

Valable pour le coton, et particulièrement pour la soie et la viscose : le fer marche mieux sur une matière légèrement humide.

3 : Repasser sur l’envers

Les vêtements se repassent sur l’envers pour éviter de les rendre brillant (dans le cas des matières comme le polyester) ou d’en écraser le volume (par exemple pour le velours côtelé).

4 : Utiliser une pattemouille

Derrière ce mot étrange, une pièce de tissu mouillée destinée à protéger un vêtement du repassage. Elle s’utilise avec une centrale vapeur comme un fer à repasser.

5 : Ne pas abuser de l’amidon

L’amidon facilite le repassage, efface les plis, lisse les tissus et leur donne une bonne tenue. Il s’utilise à petite dose pour donner de la tenue aux vêtements en coton, notamment les chemises. Trop d’amidon donne un effet “cartonné”.